Recrutement FMO
Site de la Guilde

On recherche : DE TOUT !!

Toute candidature sérieuse sera étudiée par nos offs.

Guild status : T15 HM clean et tests sur PTR en cours

Progress 5.2 : Day 6 - On fait un break

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

17032013

Message 

Progress 5.2 : Day 6 - On fait un break






Si je vous dit "Muraille de Chine + Venise" ou encore "Manoir anglais + Sanctuaire Tibétain" ça doit forcément vous évoquer Tomb Raider II, ou bien c'est que votre culture vidéo-ludique est encore plus mauvaise que la mienne.

Alors en 1997 moi j'avais quoi ... 12 ans, j'avais pas de jeux vidéos parce que c'était considéré comme quelque chose de malsain par mes parents et donc on s'invitait fréquemment à plusieurs chez un ami qui lui avait la chance d'avoir son propre ordinateur et un grand frère pour lui acheter ses jeux. Du coup même si les premiers jeux ont débarqué chez moi un an plus tard via la série des Age of Empire (des "jeux cultivés" selon les termes de mon père qui les avait acheté exclusivement sur les recommandations de Historia), dans le cas de Tomb Raider mon aventure s'est longtemps arrêtée à la scène de la douche à la fin de Tomb Raider II.

Pour autant comme tous les jeunes gens de mon âge je continuais d'une manière ou d'une autre à suivre les aventures et les courbes de Lara dans les divers magazines de jeux que j'arrivais à dénicher en librairie. Lara c'était une aventurière sexy dans un monde de jeux vidéos quasi exclusivement dominé par des personnages masculins, Lara c'était le bien, Lara c'était devenu culte ! ... jusqu'à ce jour fatidique de juin 2001 ou Lara croft se transforma en ça :


Forcément quand vous avez 15 ans, voir votre jeune et jolie Lara polygonale se transformer en femme cougar de 35 ans ça fait un choc. Alors Angelina Jolie on aime ou on aime pas, personnellement j'aime pas (du tout) et si pour certains le passage en version cinéma a relancé le fantasme, dans mon cas ça m'a plutôt coupé l'envie.

Pour le coup Lara continua à évoluer de son côté, moi du mien et les rares fois ou on s'est recroisé m'ont permis de constater que les améliorations des nouveaux jeux portaient plus souvent sur la plastique du personnage que sur le gameplay et les scénarios. D'ailleurs je sais plus dans lequel c'était mais y en avait un ou la physique de sa poitrine était déréglée au point qu'il suffisait de faire un pas sur le côté pour voir son corsage partir dans toutes les directions ... ça devait être Tomb Raider Legend ou Underworld ...



Tout ça pour en arriver à mars 2013 et au second reboot de la série intitulé sobrement Tomb Raider. Le jeu est développé par ... non en fait on s'en fout, parlons plutôt directement du jeu, les détails techniques sur les boites d'éditeurs y en a à la pelle sur le net.

Donc ce Tomb Raider nous raconte la toute première aventure de Lara qui après avoir fini ses études à la faculté part avec une amie asiatique à la recherche de la civilisation perdue du Yamatai dans le Triangle du Dragon au sud des côtes du Japon. Le cargo est évidemment pris dans une tempête et il fait naufrage non loin d'un île non répertoriée sur les cartes. La majorité de l'équipage disparait sauf les principaux protagonistes.

Après avoir échoué sur une plage Lara se fait assommer par derrière et se réveille pendue au plafond comme un saucisson dans une cave assez glauque, c'est ainsi que va commencer votre aventure ...




Comme vous pouvez le voir sur ces images ça lorgne pas mal du côté du survival-horror et l'aspect juvénile et innocent de Lara est clairement là pour renforcer ce sentiment de plongée en enfer, surtout pendant les 30 premières minutes du jeu. J'avais d'ailleurs lu un article y a quelque temps comme quoi la pauvre Lara se faisait carrément violer (oui vous avez bien lu) au début de l'histoire et ça m'avait choqué parce Tomb Raider c'est pas une licence de jeux pour les tordus et même si le personnage est une femme il y a une différence entre mettre en scène des situations réalistes dans le cadre d'un jeu vidéo et se livrer à des fantasmes malsains.

Alors pour tout vous dire elle se fait pas violer à aucun moment que ce soit, tout au mieux tripoter par un type qui finit six pieds sous terre 30 secondes plus tard.

Niveau gameplay le jeu est facile à prendre en main et alterne comme ses prédécesseurs des phases d'exploration et d'escalade, des QTE, mais surtout des périodes de combat. Quand bien même votre aventure commencera sans aucune arme, sachez que le chemin vers la gloire sera pavé de cadavres. Avec au bas mot quelque chose comme 300 opposants abattus, votre Lara fera rapidement passer les Indiana Jones et autres Allan Quatermain pour des enfants de cœur.




Du coup même si les combats sont bien réalisés on tombe rapidement dans la surenchère et Lara se retrouvera à abattre vague après vague de barbouzes telle une militaire surentrainée des forces spéciales. Les ennemis sous leur apparence agressive se montreront d'ailleurs très coopératifs et vous rateront poliment pendant que vous pourrez leur mettre des flèches en pleine tête.

Histoire de parler des armes, on retrouve les classiques de la série, le pistolet (un seul et non pas deux), la mitraillette, le fusil à pompe et l'arc. Pas d'UZI pour cette fois. L'arc sera particulièrement efficace pour créer des ponts de corde entre les corniches ou abattre des pnj en silence, pour les combats rapprochés on préférera l'efficacité de la mitraillette ou du fusil à pompe, fusil à pompe qui servira également à abattre des cloisons en bois et ouvrir des passages secrets.

Concernant les QTE c'est plutôt bien dosé, j'ai beau ne pas trop aimer ce mécanisme il n'y en a pas assez pour que ça en devienne gerbant, en fait ils sont surtout présents au début du jeu, après ça se calme. Je vous invite malgré tout à repérer dès le départ quels symboles demandent d'appuyer sur quelles touches sinon certaines situations pas forcément délicates résulteront pour Lara en une mort prématurée. Pour tout vous dire en mode normal les QTE sont ce qui m'a le plus tué.




Au niveau de l'exploration et des énigmes cet opus de Tomb Raider fait légèrement office de parent pauvre. Le jeu est une succession de tableaux en environnement globalement fermé. La plupart des niveaux sont en fait constitués d'un chemin unique plus ou moins complexe allant d'un point A à un point B sans réelle possibilité de dévier et de partir à l'aventure. Chaque tableau est relié au suivant par une micro cinématique ou un QTE et il est rarement possible de revenir en arrière.

Ceci dit même si l'exploration est limitée et les énigmes plus simples que d'ordinaire, elles sont malgré tout encore là. On est pas dans un pur survival-horror. Par exemple pour pousser les joueurs à être attentifs à leur environnement l'équipe de développement a pris soin de parsemer votre parcours de coffres, livres, trophées, artefacts ou micro donjons racontant l'histoire de l'île. Entre autre chaque coffre débloque un fichier audio ou Lara vous fera partager ses réflexions sur l'objet qu'il contient.




Les coffres et autres artefacts ne seront pas les seuls objets avec lesquels vous pourrez interagir. Les feux de camps jouent un rôle essentiel dans la progression de votre personnage en lui permettant de consulter son inventaire, répartir ses points de compétence, améliorer ses armes ou encore faire un topo en vocal sur le déroulement de l'histoire et ses impressions personnelles.

Si l'amélioration des armes est plutôt bien conçue puisqu'elle consiste simplement à récupérer des matériaux dans l'île et choisir quelles armes on veut améliorer en priorité, le système de compétences est lui assez naze. Les compétences proposées sont indéniablement utiles, le problème c'est que pour débloquer les rangs supérieurs d'une compétence il faut en acheter un certain nombre et que ce nombre correspond au total de compétences disponibles. Comme vous l'avez compris : aucune personnalisation. Non seulement vous aurez assez de points de compétence pour les prendre toutes mais vous serez également obligé de les prendre toutes pour débloquer les meilleures.

Alors je veux bien qu'on ne joue pas à Tomb Raider pour ses arbres de talent mais là ça affecte carrément la rejouabilité. On pourrait imaginer une Lara spé arc ou spé fusil ou spé améliorations ... non, Lara est spé tout.




Les critiques que je viens de formuler pourraient faire passer ce Tomb Raider pour un jeu médiocre. Sachez qu'il n'en est rien !

Le véritable point fort de ce Tomb Raider c'est l'immersion et l'ambiance ! Les décors sont vraiment très beaux, le menu est beau, le voice acting est bon, les séquences s'enchainent impeccablement et effacent complètement la légèreté du scénario, y a pas une once de bug à l'horizon, Lara est attachante et on se laisse entrainer dans l'aventure sans trouver l'envie d’arrêter la machine tellement c'est immersif.

A défaut d'offrir une rejouabilité énorme ou un jeu d'aventure casse tête, Tomb Raider vous offrira une vingtaine d'heure d'un survival haletant que vous aurez plaisir à refaire de temps à autre. Personnellement j'ai terminé le jeu en deux sessions d'une dizaine d'heures sans faire un seul micro donjon.

Le jeu inclut également un mode multijoueur que je n'ai pas pu tester mais dont j'ai lu de bons retours.

Au final un bon jeu que j'essaierai définitivement d'acquérir lors d'une promo. Plutôt que de vous gaver encore avec des murs de texte je laisse la parole aux images !









Images non découpées (cliquez pour agrandir) :





Et l'image spoiler de fin !

Voilaaa !

Ce bel article est finiiiiii ...

Sans remord j'avoue j'copiiiiie ...

Pas l'temps d'faire mieux j'ai .. une .. viiiiie ! !





_________________
avatar
Céma
Tortue Géniale
Tortue Géniale

Messages : 1517
Date d'inscription : 04/09/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://tankyadelavie.forumperso.com

Revenir en haut Aller en bas

- Sujets similaires
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Progress 5.2 : Day 6 - On fait un break :: Commentaires

avatar

Message le Lun 18 Mar - 7:16 par Folken

Je l'ai commencé ce Week-end sur PS3, il est bien sympa. C'est vrai que ça choque un peu la jeune fille qui se transforme en machine de guerre une fois sa 1ere arme en main lol!

Revenir en haut Aller en bas

Message le Lun 18 Mar - 14:02 par Haq'

Cougar de 35 ans alors qu'elle devait avoir 25 ou 26 ans lors du 1er film, toujours aussi objectif le Cema quand il n'aime pas quelqu'un Laughing

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Lun 18 Mar - 14:15 par Céma

Bah elle a salement une gueule de suceuse en fait.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Lun 18 Mar - 14:29 par Chouxcoulat

Hey, Tomb Raider 2 j'y jouais sur un Pentium 166Mhz à l'époque et je pensais que les 10fps constant que j'avais était une feature.

Au fait t'as déjà essayé Dark Souls? Tu kiff bien la dark fantasy si je dis pas de bêtise no?

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Lun 18 Mar - 15:04 par Céma

Dark soul je connais de nom et de réputation. Jamais eu le temps d'y jouer en fait, mais je sais que c'est bien ouais.

Revenir en haut Aller en bas

Message le Lun 18 Mar - 15:52 par Senen

Dark Souls c'est pas le jeu devant lequel les joueurs de Call of Duty se touchent parce qu'ils jouent à un jeu vraiment super dur ?

(Oui, c'est complètement gratuit comme attaque. Mais si c'est bien ça, j'ai déjà vu le jeu tourné et ait fait genre une heure dessus, ça m'a juste confirmé l'idée que les gens confondent difficulté réelle mise en valeur par un gameplay irréprochable (Super Meat Boy <3) et une difficulté induite par un gameplay poussif (TMNT ? :p))

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mer 20 Mar - 21:16 par Céma

Note for self : eviter Tomb Raider Underworld

jeu optimisé et codé avec du caca

Revenir en haut Aller en bas

Message  par Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum